février 07, 2023
11 11 11 AM
Derniers articles
Cryolipolyse des hanches Dents cassées que faire ? Cryolipolyse du ventre questions et réponses Voyance amoureuse ? Comment cela se passe ? Liposuccion Laser Questions et réponses Liposuccion du ventre Quand faire appel à une voyante ? Histoire complète de la boxe Voyance Genève Gingivite, traitement et solutions
green grass field with trees under blue sky during daytime

Quand fertiliser le gazon ?

Rate this post

Quel est le bon moment pour fertiliser le gazon ?

En principe, vous devez fertiliser le gazon le soir. Le mieux est de le faire lorsque le gazon est sec et que les prévisions météorologiques annoncent des précipitations pour la nuit à venir. Cela permet de faire pénétrer l’engrais dans le sol et d’éviter que les brins d’herbe ne brûlent. Il est également judicieux de fertiliser juste avant une pluie annoncée afin d’éviter tout contact direct avec l’engrais lorsque l’on marche pieds nus ou que les enfants jouent dans le jardin après avoir fertilisé la pelouse. C’est également un aspect important pour les animaux domestiques dans le jardin. Les périodes idéales pour fertiliser le gazon s’étendent de mars à mi-septembre environ. Il est recommandé de procéder à 4 fertilisations, chaque fertilisation en engrais apportant des nutriments spécifiques à des doses plus élevées.
1. 1ère fertilisation :
Mars à avril, env. 100 g/m², surtout l’azote pour stimuler la croissance.
2. 2ème fertilisation :
Mai à juin, env. 50 g/m², donner de préférence du potassium pour que le gazon puisse faire face aux mois d’été secs.
3. 3ème fertilisation :
Juillet, env. 50 g/m², principalement de l’azote, un engrais longue durée est optimal.
4. 4ème fertilisation :
Fin août / début septembre, env. 50 g/m², potassium très important pour renforcer les racines et les brins d’herbe. Outre les nutriments déjà mentionnés, de petites quantités de calcium, de fer, de cuivre, de soufre et de zinc sont également nécessaires, mais elles sont administrées avec n’importe quel engrais traditionnel.
Quelles sont les différences entre les types d’engrais ?
Il existe des engrais artificiels, des engrais organiques, des engrais longue durée, des engrais mixtes organo-minéraux, des engrais d’automne à partir de septembre, etc. Les engrais organiques, composés de matériaux naturels tels que :
• les fientes de poule,
• la mélasse,
• les copeaux de corne,
• le guano,
• les drêches et autres,
sont très écologiques. Il faut toutefois attendre quelques semaines avant que ce type d’engrais ne fournisse des nutriments, car les ingrédients doivent d’abord être décomposés pour pouvoir fournir des nutriments. Il s’agit donc d’un engrais longue durée. Il n’est donc pas recommandé en cas de problème aigu avec le gazon.
Les appellations des engrais varient.
De plus, la fertilisation avec des engrais organiques entraîne souvent une sous-alimentation.
Les engrais minéraux fournissent immédiatement des substances nutritives, mais l’apport en substances nutritives ne dure que peu de temps, de sorte qu’il faut assez rapidement rajouter de l’engrais. L’avantage de ce type d’engrais est que l’azote, le potassium, le magnésium et le phosphore peuvent être achetés et administrés séparément. Il est donc possible de doser concrètement l’apport d’éléments nutritifs en fonction des besoins du gazon. Un engrais longue durée mixte, contenant à la fois des composants organiques et minéraux, constitue un bon équilibre. Il est préférable d’épandre l’engrais en granulés sur la pelouse à l’aide d’un épandeur. Cela permet d’assurer une répartition uniforme et d’éviter de mettre trop ou trop peu d’engrais dans le gazon. En ce qui concerne la quantité nécessaire, il faut toujours suivre les indications du fabricant sur l’emballage de l’engrais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *