Développer une entreprise en ligne peut être considéré comme une tâche ardue qui demande beaucoup de temps et de ressources pour la faire fonctionner. Vous pourriez penser que vous avez tout compris lorsque vous voyez le trafic augmenter avec de nouveaux visiteurs chaque jour et les revenus mensuels augmenter considérablement.

Mais que se passe-t-il lorsque votre formule d’hébergement partagé ne peut pas gérer tout le trafic nouvellement gagné ? Un hébergement à 5 CHF ne peut pas tout faire. Pressés par le temps et l’idée de perdre des revenus, la plupart des webmasters ont tendance à prendre une décision rapide qui n’est influencée que par le prix du serveur dédié.
Mais prendre la bonne décision sera payant à long terme, surtout si vous prenez en considération les facteurs suivants :

Prix

Il y a plusieurs coûts associés à un serveur dédié, et vous devrez les prendre tous en considération afin de comprendre le coût total de possession d’un serveur dédié : Prix mensuel
Vérifiez la redevance mensuelle que vous payez pour le serveur. Ce montant comprend généralement la location du serveur, l’électricité et un forfait de bande passante inclus.

Prix d’installation – certains fournisseurs d’hébergement vous factureront une redevance au début afin de configurer et d’installer votre serveur. Chez Certain fournisseur Suisse, à Lausanne et à Genève, il n’y a pas de frais d’installation pour nos serveurs dédiés ou nos solutions d’hébergement.

Prix des licences de logiciels – Pour utiliser un système d’exploitation propriétaire comme Windows Server 2016 ou Red Hat Linux, vous devrez payer une redevance mensuelle qui est généralement incluse dans le prix du serveur, mais la plupart des hébergeurs vous permettent d’acheter et d’utiliser votre propre licence directement auprès de l’entreprise de logiciels. Certains des meilleurs panneaux de contrôle d’hébergement web disponibles, comme cPanel, Plesk ou DirectAdmin, sont également des logiciels fermés et sont soumis à une redevance mensuelle.

Il existe de nombreuses autres solutions gratuites à code source ouvert, mais n’oubliez pas que vous pourriez rencontrer des problèmes de compatibilité avec des thèmes, des plugins ou d’autres logiciels que vous pourriez utiliser pour héberger vos sites web ou vos applications. La plupart de ces alternatives gratuites à code source ouvert n’offrent pas de support en direct et vous devrez chercher sur Google une réponse à votre problème, mais tous les problèmes ne sont pas résolus sur Google. Les alternatives payantes ont généralement l’avantage de disposer d’une équipe dédiée à laquelle vous pouvez faire appel en cas de problème avec le logiciel.

Prix des mises à jour et des pièces de matériel – Lorsque vous commandez un serveur dédié pour la première fois, vous ne savez peut-être pas vraiment quelles sont les exigences en matière de matériel pour vos sites web. Prenez en considération le fait que vous pourriez avoir besoin de mettre à niveau votre processeur, votre mémoire vive ou votre stockage pour répondre aux exigences croissantes de votre infrastructure. Certaines entreprises facturent également des frais d’installation pour toute mise à niveau du matériel, alors assurez-vous d’être à l’affût de tout frais caché.

Prix de la bande passante supplémentaire – Si vous devez mettre à niveau votre bande passante, prenez en considération la vitesse du port et la bande passante mensuelle totale nécessaire, car les mises à niveau progressives sont généralement plus coûteuses qu’un forfait de bande passante prépayé acheté au début de chaque période de facturation.

Prix de la migration et de l’annulation – Bien que la plupart des fournisseurs d’hébergement offrent la migration et l’annulation gratuites, vous devez vraiment lire les clauses de votre contrat avant de signer le prochain contrat afin de ne pas avoir de mauvaises surprises au début ou à la fin de votre collaboration.
Services de gestion et de soutien
Maintenant que nous avons passé en revue les coûts liés à la possession d’un serveur, vous devez prendre en considération le temps nécessaire pour vous, votre personnel ou le personnel technique du fournisseur d’hébergement :

Installation

Bien que la majorité des fournisseurs d’hébergement installent un système d’exploitation, un panneau de contrôle web et d’autres outils d’hébergement web nécessaires pour que vous puissiez faire fonctionner vos sites web, la configuration par défaut n’est pas sécurisée ou adaptée à un serveur de production en direct.

Configurer

Vous aurez besoin d’un spécialiste formé qui pourra vous assurer un environnement d’hébergement web sécurisé et optimisé. Si certains webmasters configurent leurs serveurs dédiés, de nombreux chefs d’entreprise préfèrent se concentrer sur le développement de leur activité et employer des personnes formées à cet effet.

Déploiement

Lors de la mise en service, vous devez vous assurer que tout fonctionne comme il se doit. En cas de problème lors de la migration, quelqu’un doit surveiller la situation et régler les problèmes en cours de route.
Après vous être assuré que tout fonctionne comme prévu, vous aurez besoin de quelqu’un pour gérer et maintenir votre infrastructure pour les mises à jour de sécurité critiques, l’optimisation de vos logiciels, les bogues du jour zéro ou tout autre problème pouvant survenir lors d’une utilisation régulière de votre serveur.

Serveurs gérés

Certains fournisseurs d’hébergement proposent des services d’hébergement web gérés, ce qui signifie que leur personnel s’occupera de tout ce qui est lié au bon fonctionnement de vos sites web et applications web et maintiendra un temps de disponibilité de 100 %. En fonction de vos besoins et de vos exigences, ces serveurs gérés ont généralement un nombre limité d’heures de travail par mois rattaché au forfait d’hébergement web (comme 1 heure, 2 heures, 5 heures, 10 heures de travail sur votre serveur par mois). Chez Certain fournisseur Suisse, à Lausanne et à Genève, ils proposent deux forfaits de services de gestion de 2 ou 5 heures de travail par mois, sur lesquels nous administrerons, gérerons et optimiserons vos serveurs dédiés, assurant ainsi à vos clients une expérience sans heurts. Vous pouvez toujours acheter plus d’heures au cas où vous en auriez besoin.

Technologie

Lorsque vous essayez d’évaluer les exigences technologiques nécessaires au fonctionnement de votre site web, prenez en considération les facteurs suivants : OS – Si vous cherchez à héberger un serveur MS SQL, à utiliser Microsoft IIS ou à rechercher un OS avec une interface graphique, vous avez besoin d’un serveur dédié avec Windows Server 2016. Si vous souhaitez utiliser LAMP ou une autre pile open source, Linux est le meilleur choix. Si vous recherchez la stabilité et les meilleures performances disponibles sur le marché, Linux est le système d’exploitation de choix pour 95% des sites web sur Internet. Voir https://theoueb.com/site-16487-evok pour en savoir plus !

 

Les bases d’un serveur dédié

Qu’est-ce qu’un serveur dédié ?

Un serveur dédié est exactement ce que l’on entend par là : un serveur entièrement dédié à votre site web et à ses besoins. Contrairement à un serveur partagé, toutes les ressources vous appartiennent en propre et aucun autre site web n’y a accès. Cela se traduit par une vitesse, une fiabilité et une sécurité accrues. En outre, vous avez un contrôle total sur la configuration du serveur, y compris la configuration matérielle et les options logicielles personnalisées.
Pourquoi avez-vous besoin d’un serveur dédié ?
Un serveur dédié est connu comme l’une des options d’hébergement les plus performantes. Nous aimons penser qu’un serveur dédié est comme la propriété de votre propre maison. Personne ne vous dérangera et vous pourrez faire ce que vous voulez. Alors qu’un serveur partagé, c’est comme vivre dans un appartement où vous devez tout partager.
• Les serveurs dédiés permettent : une disponibilité 24/7
• Des vitesses de connexion plus rapides
• Moins de risques d’attaques de virus
• Maintenance à la volée
Les serveurs dédiés ne sont pas spécifiquement conçus pour un seul usage. Ils peuvent être utilisés pour héberger des sites Web, des serveurs de jeux ou tout ce qui nécessite un endroit où plusieurs ordinateurs peuvent stocker et lire des fichiers.
Faites évoluer votre entreprise grâce à un hébergement dédié haute performance. Faites votre choix parmi les serveurs dédiés gérés équipés de cPanel, ou sélectionnez un serveur en métal nu pour un contrôle complet du serveur via la ligne de commande.

Quels sont les avantages d’un serveur dédié ?

Sécurité et contrôle
L’un des premiers avantages principaux d’un serveur dédié est la sécurité. Si vous êtes dans un secteur réglementé et que vous êtes chargé de préserver la confidentialité des données et des informations de vos clients, vous ne pouvez absolument pas partager un serveur avec une autre entreprise. En effet, vous ne pouvez pas envisager la possibilité que l’une de ces autres entreprises puisse accéder aux données et aux informations de vos clients sur votre serveur.
Si vous êtes sur le même serveur qu’un spammeur ou qu’un site web malveillant destiné à propager des virus ou d’autres logiciels malveillants, votre site web peut être exposé à des problèmes de sécurité. Votre site web peut même être fermé indéfiniment si les autorités saisissent le matériel du serveur à cause d’un autre site malveillant sur le même serveur. Si votre site Web traite des transactions par carte de crédit ou d’autres données qui doivent être cryptées et étroitement surveillées, il est préférable d’opter pour un serveur dédié.
Chaque serveur possède une adresse IP unique. Par conséquent, si vous êtes sur un serveur dédié, votre site web a sa propre adresse IP. Mais si vous êtes sur un serveur partagé, votre site web partagera l’adresse IP avec les autres sites hébergés sur le serveur partagé. Et si l’un de ces autres sites est connu pour être une source de spam, le classement de votre site dans les moteurs de recherche (SEO) peut être affecté négativement en raison de sa connexion avec un contenu suspect. Votre site Web peut même être bloqué dans les moteurs de recherche.
Pour assurer la sécurité de votre serveur, vous pourrez installer le niveau de sécurité le plus élevé qui soit. Non seulement vos données seront sécurisées, mais aussi vos applications et votre base de données clients. Un aspect qui rend cette solution si attrayante pour les propriétaires d’entreprise est que vous aurez un contrôle total sur votre site, sans avoir à vous plier aux besoins des autres entreprises sur votre serveur partagé ou aux configurations de votre service d’hébergement web.

Hébergement géré

InMotion Hosting propose des services d’hébergement gérés dont vous pouvez bénéficier, qui vous aident à configurer le serveur en fonction de vos besoins et à assurer la maintenance et les mises à jour régulières.
Pas de ressources partagées
Avec un serveur partagé, vous êtes à la merci des limitations imposées par le partage des ressources. Cela signifie que la puissance de traitement de l’unité centrale et la mémoire vive sont toutes distribuées (et pas de manière égale) avec les autres sites sur le serveur.
Si un site Web sur le serveur exécute de mauvais scripts qui consomment beaucoup de mémoire, cela peut avoir un impact sur les performances de votre site Web. Il en va de même si les voisins de votre serveur connaissent un pic de trafic de sites Web. Cela peut consommer la bande passante du serveur et ralentir considérablement votre site Web. En outre, les acheteurs peuvent associer des temps de chargement lents à une qualité inférieure. Si votre site Web prend trop de temps à charger, les consommateurs risquent de se tourner vers les sites de vos concurrents.
Avec un serveur dédié, en revanche, vous n’avez pas à partager les ressources. La capacité totale du serveur est à votre disposition et vous n’avez pas à vous inquiéter que quelqu’un d’autre ralentisse votre site.

Vitesse accrue du site

Avec plus de ressources disponibles, les éléments peuvent se charger plus rapidement. En outre, la vitesse du site présente plusieurs autres avantages. Amélioration du référencement : Il est bien connu que la vitesse du site est l’un des facteurs utilisés par Google pour déterminer le classement des moteurs de recherche. De plus, des recherches ont montré qu’ils pourraient utiliser le « temps jusqu’au premier octet » comme moyen de mesure officiel.

Qu’est-ce que cela signifie ?

En termes simples : un site Web rapide vous aidera à apparaître plus haut dans les résultats de recherche de Google, tandis qu’un site Web lent vous fera probablement apparaître plus bas.
En résumé : La vitesse du site a un impact direct sur le taux de conversion, les revenus et l’expérience de l’utilisateur de la manière suivante : Un site lent a moins de chances de recevoir beaucoup de trafic de retour.
Chaque seconde supplémentaire ajoutée à votre temps de chargement entraîne une baisse de 7 % des conversions. Un retard d’une seconde dans le temps de réponse peut entraîner une diminution de 11 % du nombre de pages vues et une perte de 16 % de la satisfaction du client. 46 % des personnes qui abandonnent leur panier d’achat invoquent la lenteur du site Web comme raison.
Plus d’options de personnalisation : Le fait de disposer de l’équivalent d’un serveur entier de ressources signifie que vous pouvez probablement ajouter de nombreuses fonctionnalités personnalisées (comme la diffusion de vidéos ou de MP3) sans affecter la vitesse de votre site. De plus, votre site hautement personnalisé ne sera pas seulement beau, mais il sera aussi mémorable pour les visiteurs et créera une excellente expérience utilisateur.

Possibilités de personnalisation

Avec un serveur partagé, vous avez une mentalité de « taille unique » en ce qui concerne la configuration du serveur. Mais avec un serveur dédié, vous pouvez configurer spécifiquement votre serveur pour qu’il fonctionne au mieux avec votre site Web. Cela peut inclure la configuration d’une plateforme de système de gestion de contenu (SGC) telle que WordPress, Drupal ou Magento pour le commerce électronique.
En outre, comme vous louez votre propre serveur dédié et n’en achetez pas, il est plus facile de le mettre à niveau lorsque votre site Web devient trop petit. Vous n’avez pas à vous soucier de payer l’équipement du serveur, les logiciels ou les mises à niveau, ni à payer le service informatique pour faire fonctionner le serveur.

Comment configurer un serveur dédié ?

Les serveurs dédiés peuvent être configurés par vous-même ou par une tierce partie. Ils sont généralement plus difficiles à mettre en place par vous-même car ils peuvent nécessiter plusieurs téléchargements et beaucoup de préparation sur votre ordinateur.
En passant par une tierce partie, vous recevrez les bases d’un serveur dédié qui incluent généralement des fonctionnalités telles que :

  • Des équipes de maintenance pour votre serveur
  • La possibilité de le personnaliser
  • Une interface en ligne
  • Un temps de fonctionnement stable

Comment choisir le bon plan de serveur dédié ?

Lorsqu’il s’agit de choisir le bon plan d’hébergement, vous devez d’abord comprendre vos besoins et l’usage que vous en ferez. Par exemple, un blog autonome nécessitera des ressources bien différentes de celles d’une boutique de commerce électronique florissante.

Dans le contexte d’un environnement concurrentiel très exigeant, l’hyperconvergence apporte à l’entreprise le dynamisme qu’exige l’époque actuelle. Les principaux éléments du centre de données – serveurs, réseaux et stockage – sont intégrés dans un modèle basé sur des logiciels. On dispose ainsi d’une plate-forme homogène, prête à toutes les utilisations possibles, comme le développement d’une infrastructure pour les bureaux distants, la virtualisation de postes de travail à haute densité, voire le renforcement des politiques de continuité des activités.

Les infrastructures hyperconvergées (HCI) reposent sur l’intégration des ressources de calcul, de stockage et de virtualisation dans une même unité. Si l’on tient compte du fait que les systèmes hyperconvergés ont été conçus pour fonctionner de manière autonome, la forme d’utilisation la plus courante de l’ICS est le développement de la virtualisation. Grâce à la gestion à distance, ils constituent une bonne option pour l’hébergement de machines virtuelles dans les succursales. En outre, les caractéristiques de l’IHM permettent à de nombreuses entreprises de l’utiliser dans des environnements flexibles – pour le développement et les essais -.

L’hyperconvergence permet à l’entreprise de disposer d’une plus grande capacité dans le volume des charges de travail virtuelles. Mais dans le même temps, les ressources sont également contrôlées plus efficacement, ce qui permet de mieux développer les capacités de commutation et la résilience, ainsi que la disponibilité et la gestion des ressources. L’adoption d’une infrastructure de bureau virtuel (VDI) dans un environnement hyperconvergé est une option idéale, car elle permet même de réduire la complexité qui lui est déjà inhérente.

Grâce à une intégration directe avec l’architecture de virtualisation, l’appliance HCI fera en sorte qu’un logiciel spécialisé soit chargé de contrôler les ressources physiques. La HCI est bien connue comme une plateforme prête à exécuter la VDI, avec des caractéristiques qui facilitent une intégration étroite avec l’application de virtualisation et de gestion. Comme nous allons le voir ci-dessous, l’infrastructure hyperconvergée présente deux avantages principaux pour l’hébergement des environnements de bureau virtuels.

D’une part, des fournisseurs spécialisés, tels que Punt Informàtic, nous proposent déjà des systèmes hyperconvergés préconfigurés et optimisés spécifiquement pour la VDI. L’intégration profonde des logiciels est considérée comme l’un des principaux avantages des infrastructures hyperconvergées. Et pour que l’entreprise n’ait à se concentrer que sur ses propres activités, les fournisseurs de postes de travail virtuels préconfigurent et optimisent le système – pour l’utiliser comme plate-forme VDI – et certifient le matériel et le logiciel pour qu’ils fonctionnent ensemble.

D’autre part, le deuxième avantage de l’utilisation de l’hyperconvergence pour le VDI est qu’elle nous permet d’augmenter la capacité de manière simple. Pour ce faire, il suffit d’ajouter des nœuds supplémentaires et de faire évoluer le système jusqu’à la capacité requise. Les responsables informatiques des entreprises peuvent donc désormais faire évoluer leur infrastructure de manière progressive, à mesure que la demande de capacité des postes de travail virtuels augmente. Et les avantages de l’hyperconvergence se répercuteront sans aucun doute directement sur le VDI.

Multiplier les efficacités de l’environnement informatique

Le client peut gérer lui-même la plate-forme virtuelle, car le logiciel se charge de toutes les étapes nécessaires à l’exécution d’un projet VDI. Facilitant l’automatisation des processus, le programme est responsable du déploiement des environnements et des postes de travail, de l’administration et de la gestion de la plate-forme, ainsi que de sa maintenance et de son contrôle ultérieurs. De manière simple, il est possible d’intégrer les utilisateurs et de leur offrir un soutien quotidien. L’application vérifie également les ressources et, en cas de défaillance, active les opérations de récupération et de disponibilité.

Aujourd’hui, des organisations de toutes tailles profitent déjà des multiples possibilités offertes par les modèles hyperconvergés pour réduire les coûts tout en répondant aux besoins des entreprises. Si nous combinons la VDI avec la polyvalence de l’HCI dans notre entreprise, nous verrons l’efficacité de notre environnement informatique se multiplier. En intégrant des technologies définies par logiciel – telles qu’une infrastructure hyperconvergée – à la fourniture de bureaux et d’applications virtuels, notre entreprise peut simplifier la gestion.

6 AVANTAGES DES POSTES DE TRAVAIL VIRTUELS DANS LE CLOUD (VDI)

  1. Réduction des coûts de support, d’infrastructure et de matériel et des nouveaux déploiements. Le fait de disposer d’une infrastructure centralisée et accessible à distance permet de réduire les coûts de l’entreprise à plusieurs égards. Le personnel d’assistance peut résoudre les problèmes virtuellement, sans avoir à se déplacer. Les besoins en matériel et en infrastructure des travailleurs et des utilisateurs de bureaux virtuels sont considérablement réduits. Et les déploiements de mises à jour de logiciels et de systèmes d’exploitation ou de nouvelles applications se font de manière virtuelle et centralisée, sans qu’il soit nécessaire de les installer un par un sur chaque appareil.
  2. Extensibilité et flexibilité élevées. Le marché exige de plus en plus de rapidité pour répondre aux pics de la demande et de flexibilité pour s’adapter aux baisses de charge de travail. Le fait de disposer d’une infrastructure de postes de travail virtuels dans le nuage vous permet d’augmenter facilement le nombre de postes de travail pour répondre aux besoins des nouveaux travailleurs, où qu’ils se trouvent.
  3. Augmentation de l’espace de stockage. La capacité du nuage n’est pas infinie, mais elle est proche. En utilisant la technologie du bureau virtuel, chaque utilisateur aura accès à un espace de stockage beaucoup plus important pour les applications et les fichiers que celui dont il disposerait sur un disque dur physique de son appareil. Cela est particulièrement important si vous travaillez avec des appareils mobiles, tels que des smartphones ou des tablettes, qui ne disposent généralement pas d’une grande capacité de stockage.
  4. Sécurité accrue des données. Travailler avec un bureau virtuel à distance signifie que les données ne sont plus sur l’appareil, mais stockées dans le nuage. Ainsi, en cas de panne, de vol ou de cyberattaque dirigée contre le dispositif physique, les informations sont en sécurité et sauvegardées par une ou plusieurs sauvegardes dans le nuage.
  5. Une productivité et une flexibilité accrues pour les employés. L’espace de travail individuel devient toujours disponible, quel que soit l’endroit où se trouve l’employé ou le dispositif d’accès qu’il utilise. Cela permet de poursuivre le travail sans interruption lors des déplacements ou depuis la maison si nécessaire.
  6. Protection de la continuité des activités. Quoi qu’il arrive, les données sont sauvegardées dans le nuage et l’infrastructure de bureau virtuel est disponible à distance. Ainsi, l’entreprise réduit les risques d’interruption de l’activité à pratiquement zéro.

Le choix du bon produit d’hébergement ne se limite pas au prix. En fait, baser votre décision entièrement sur le prix est une recette pour le désastre. Lorsque vous comparez les prix de l’hébergement mutualisé, de l’hébergement VPS, de l’hébergement dédié et de l’hébergement en nuage, il peut sembler évident de choisir l’option la moins chère, non ?

Réflexion sur l’hébergement mutualisé, le VPS et l’hébergement dédié

Si vous dirigez une agence web, vous n’êtes pas le seul à penser que l’hébergement web mutualisé, souvent à partir de 5 dollars par site et par mois, est la solution la plus rentable pour votre entreprise.

Toutefois, si vous y regardez de plus près, vous constaterez rapidement que les avantages financiers, fonctionnels et émotionnels d’un plan plus robuste proposé par un fournisseur d’hébergement géré vous permettent d’en avoir bien plus pour votre argent en vous offrant les performances, la sécurité, la configurabilité et l’évolutivité dont vous avez besoin pour développer votre activité.

Vous n’êtes pas sûr de la solution d’hébergement de serveur dont vous avez besoin pour votre entreprise ? Découvrez les principales différences entre les types d’hébergement pour vous aider à prendre la bonne décision.
Que signifient les termes « hébergement partagé », « VPS », « dédié » et « serveur en nuage » ?
Avant de prendre une décision éclairée sur le type d’hébergement à choisir, passons d’abord en revue les définitions de l’hébergement partagé, du VPS, de l’hébergement dédié et de l’hébergement sur serveur en nuage.

Qu’est-ce que l’hébergement mutualisé ?

L’hébergement mutualisé est le plus basique et le moins cher des niveaux d’hébergement. Ces plans vous permettent de louer de l’espace sur un serveur d’hébergement partagé, qui héberge également de nombreux autres sites Web sur le même serveur que le vôtre. Ces plans sont les solutions les moins chères, car ils offrent le moins de performances, de sécurité et de flexibilité.

Qu’est-ce que l’hébergement VPS ?
L’hébergement sur serveur privé virtuel (VPS) est un croisement entre l’hébergement partagé et l’hébergement dédié. Un serveur physique (également appelé serveur parent) exploite plusieurs instances VPS, qui se voient attribuer une partie stricte des ressources matérielles du serveur parent. Ces instances sont louées et fonctionnent comme des serveurs indépendants les uns des autres. Il s’agit donc essentiellement de la location d’une partie d’un serveur dédié. Les prix de ces plans varient et offrent une mise à l’échelle abordable, de meilleures performances et une meilleure sécurité que l’hébergement partagé.

Qu’est-ce que l’hébergement sur serveur dédié ?
Les serveurs dédiés sont exactement comme leur nom l’indique : un seul serveur qui vous est dédié. Tout le matériel qui compose le serveur est sous votre contrôle. Les serveurs dédiés partagent souvent l’accès au réseau avec des serveurs dédiés voisins dans un centre de données, mais ils ne partagent aucun matériel. Ces plans ont tendance à être plus chers mais vous offrent les meilleures performances, la sécurité et la flexibilité.

Qu’est-ce que l’hébergement de serveurs en nuage ?
Les serveurs en nuage, également connus sous le nom d’hébergement en nuage public, sont une solution d’hébergement cPanel évolutive sur une plateforme en nuage de niveau entreprise. Les serveurs cloud sont lancés en quelques minutes et peuvent évoluer rapidement vers le haut ou vers le bas en fonction des fluctuations du trafic ou des besoins de la charge de travail. Mieux encore, les serveurs sont très fiables, avec du matériel redondant et une haute disponibilité intégrée. Ces plans ont également tendance à être plus chers, mais ils vous offrent la meilleure évolutivité, flexibilité, agilité et rentabilité.

Chacun de ces produits d’hébergement fonctionne de manière différente. Cela signifie que chacun aura ses propres forces et faiblesses par rapport aux autres.

Comment les solutions d’hébergement de serveurs se comparent-elles ?
Comparons l’hébergement mutualisé, l’hébergement VPS, l’hébergement dédié et l’hébergement de serveurs en nuage en fonction de quelques paramètres différents pour voir comment nous avons obtenu cette structure par niveaux. Cette évaluation s’applique aux produits de n’importe quel hôte, et pas seulement à Liquid Web.

Une vue d’ensemble et une comparaison complète entre l’hébergement mutualisé vs VPS vs dédié vs hébergement cloud.

Quel hébergement offre les meilleures performances ?
Les performances sont importantes. Si vous voulez que vos clients soient satisfaits, vous devez leur fournir des performances de premier ordre. Une enquête a révélé que près de la moitié des internautes s’attendent à ce qu’un site se charge en deux secondes ou moins, et que les visiteurs ont tendance à abandonner un site qui n’est pas chargé en trois secondes.

En outre, 79 % des acheteurs en ligne qui rencontrent des problèmes de performances de leur site disent qu’ils ne reviendront pas sur le site pour acheter à nouveau et environ 44 % d’entre eux en parleraient à un ami s’ils avaient eu une mauvaise expérience d’achat en ligne. L’essentiel ici ?

Une différence d’une seconde dans la vitesse de chargement des pages peut entraîner un manque à gagner pour les visiteurs frustrés.

Comment les quatre produits se situent-ils les uns par rapport aux autres en termes de performances ?

Faibles performances – Hébergement mutualisé
Ces plans comprennent généralement des ressources très limitées, car ils ne disposent que d’une fraction du matériel système disponible. Le titulaire d’un compte d’hébergement partagé peut se voir privé de ressources par d’autres sites sur le même serveur qui monopolisent les ressources limitées. Le niveau d’hébergement partagé convient aux sites Web statiques et à faible trafic.

Hébergement VPS de moyenne et haute performance
Les plans VPS sont limités par le matériel disponible affecté au plan. Il y a une taxe de performance sur le matériel lorsqu’il fonctionne dans une configuration visualisée. Toutefois, cette taxe a diminué au fil du temps et offre des niveaux de performance plus comparables à ceux des serveurs dédiés.

Haute performance – Hébergement sur serveur dédié
Les serveurs dédiés permettent un accès direct au matériel et offrent des performances étonnantes pour des configurations spécifiques.

Hautes performances – Hébergement de serveurs en nuage
Les serveurs cloud offrent également des performances étonnantes, notamment pour les sites et les applications sujets à un trafic irrégulier ou nécessitant une augmentation rapide des ressources.

Visualisez les performances : L’analogie de la fête à la maison
Considérons l’hébergement mutualisé comme votre premier appartement. Il se trouve dans un immeuble commun avec des entrées et des couloirs communs, etc. L’organisation d’une fête dans votre petit appartement de deux chambres à coucher est très limitée. Vous pouvez facilement inviter trop de personnes et commencer à inonder les couloirs de gens et de bruit qui ne manqueront pas de déplaire aux autres locataires de l’immeuble. Il en va de même à l’inverse. Si votre voisin organise une fête à la maison, vous risquez d’être affecté par le vacarme. Votre appartement fonctionne bien, à condition que vous et les autres locataires de votre immeuble vous respectiez et vous comportiez bien.

Les appartements sont comme des hébergements partagés

Vous vivez maintenant dans un duplex ou un condominium. Cela s’apparente davantage à l’hébergement VPS. Vous et vos voisins disposez de plus d’espace et partagez moins de zones communes. Vous ou votre voisin pouvez maintenant organiser une fête plus importante que celle qui pourrait être organisée efficacement dans votre appartement.

Cependant, il y a toujours des limites et vous avez toujours des zones communes partagées comme le parking. Vos visiteurs auront probablement un impact sur vos voisins, mais dans une moindre mesure. Mais vous avez plus de liberté dans cet espace et votre voisin est moins susceptible d’être dérangé par votre fête.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code