Les bases de la métrique pour déterminer le meilleur vélo électrique pour vous et vos besoins. Par conséquent, pour aider les lecteurs à se faire une opinion éclairée avant d’effectuer leur achat, nous avons mis en place cet article de blog  qui aidera le public à comprendre, comparer et choisir le vélo électrique idéal. Tout au long de cet article, nous allons essayer d’apporter plus de détail possible sur les bicyclettes électriques, en fonction de paramètres spécifiques que nous avons créés pour vous aider à affiner votre recherche. Tout cela, afin que nos lecteurs puissent comprendre rapidement tout vélo électrique.

C’est parti !

Comment choisir la meilleure illustration de vélo électrique

Définition des paramètres d’évaluation des vélos électriques

Style et design

Comme tout produit sur le marché, le style et le design sont des facteurs essentiels à prendre en compte avant d’acheter. Par conséquent, les acheteurs de vélos électriques devront se demander s’ils recherchent un look élégant et moderne ou un vélo à l’apparence plus classique et vintage.

Ergonomie

L’ergonomie est une question d’efficacité et de confort pour le cycliste. Lorsqu’il s’agit d’un vélo électrique, les acheteurs devront examiner la géométrie du vélo, les courbes du cadre, la position de la selle, des pédales et du guidon pour s’assurer que les performances et le confort du vélo ne sont pas sacrifiés dans les éléments de conception. Par conséquent, s’assurer que le vélo est facilement ajustable pour le cycliste est essentiel pour garantir que la performance globale du vélo répondra aux besoins du cycliste. Les éléments tels que la fourche suspendue, la selle, le guidon ou le type de pneu qui améliorent le confort et la qualité de la conduite sont également pris en compte dans cette section.

Performance/Couple

La plupart des vélos électriques sur le marché offrent une puissance maximale autorisée par la loi. Pour ceux qui l’ignorent, la vitesse et la puissance des bicyclettes électriques sont limitées par les réglementations gouvernementales qui permettent essentiellement aux individus d’utiliser les bicyclettes électriques dans la rue sans permis de conduire. Par conséquent, la puissance ne sera pas incluse dans notre champ d’application. Nous nous concentrons uniquement sur les vélos électriques autorisés à rouler dans la rue, et non sur ceux qui ne le sont pas. D’autre part, le couple au guidon est tout aussi nécessaire que la puissance. Et en ce qui concerne les vélos électriques, cet aspect n’est pas réglementé par le gouvernement. La conception du moteur, du contrôleur et de la transmission peuvent tous affecter le couple maximal disponible à la roue. C’est ce qui permet au vélo électrique de gravir les collines avec facilité. Si les moteurs à moyeu sont plus fiables, ils peuvent être très différents en termes de densité de puissance ou de quantité de couple généré. Les systèmes à entraînement central tirent parti de la transmission du vélo, mais ils peuvent fournir un couple plus ou moins élevé à la roue en fonction des caractéristiques du moteur et des vitesses.

Autonomie et efficacité

En général, plus il y a de cellules de batterie ou de capacité, plus l’autonomie par charge est élevée. Cependant, cela rendra inévitablement le vélo électrique plus lourd. D’une manière générale, l’autonomie des vélos électriques varie en fonction de l’état de la route, du cycliste, du poids, de la pression des pneus, de la résistance au vent, du niveau d’assistance, de la vitesse, de la puissance de l’assistance au pédalage et de la température. L’autonomie des vélos électriques peut également varier en fonction de paramètres de conception, notamment la capacité de la batterie en Wh ou Ah, la puissance du moteur/de la commande, le poids brut, la largeur/la largeur des pneus, l’efficacité de la batterie, l’efficacité du moteur/de la commande, les roulements du moyeu et le système de commande de l’assistance au pédalage.

Contrôles et surveillance

Lorsque nous parlons de commandes et de surveillance, nous faisons référence aux réglages des paramètres, à la surveillance, à la visualisation et aux diagnostics offerts par l’interface du vélo électrique. Nous parlons également de la précision de l’interface, des données et de la convivialité de l’utilisation du vélo. En outre, tenez compte de l’accélérateur à la demande et de la technologie d’assistance au pédalage lorsque vous comparez les vélos. Si les vélos sont similaires dans leur conception, ils diffèrent en termes de qualité, de performance, de résistance et de durabilité. Par conséquent, les acheteurs doivent également prendre en considération la transmission, les pneus, la marque et le modèle de la batterie. Cependant, une catégorie de composants plus élevée équivaut généralement à une augmentation du prix ; les acheteurs doivent donc également tenir compte de leurs préférences.

Performance de freinage

Bien qu’il existe différentes formes de systèmes de freinage utilisés pour les bicyclettes, les vélos électriques utilisent principalement des freins à disque. Les freins à disque peuvent être mécaniques ou hydrauliques et peuvent également être classés en fonction de la marque du frein et de la taille du rotor du disque. En général, les freins hydrauliques avec un rotor de plus grande taille offrent une performance de freinage beaucoup plus efficace, ce qui est essentiel pour le confort et la sécurité. Cependant, ils peuvent être plus compliqués à réparer que les systèmes de freinage mécaniques. Voir ceci http://annuaire.costaud.net/35363-veloelectrique-bikes-suisse.html pour en savoir beaucoup plus !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code