Bien qu’elle ait un âge impressionnant de 67 ans, SEAT est l’un des plus jeunes constructeurs automobiles, et ses voitures sportives montrent qu’elle n’a pas l’intention de ralentir. La popularité de SEAT n’a cessé de croître et voir une SEAT sur la route en Suisse, Lausanne ou Genève  est aussi courant que de voir une Golf ou une Focus.

Mais comment en est-on arrivé là ?

Dans cet article, nous nous penchons sur l’histoire intéressante du constructeur espagnol.

Quand SEAT a-t-elle commencé à fabriquer des voitures ?

SEAT a été fondée en mai 1950 par l’INI, l’Instituto Nacional de Industria, un holding industriel d’État. Dans la première moitié du vingtième siècle, le marché automobile espagnol était très limité, notamment par rapport aux autres pays européens. Les origines de SEAT remontent en fait à 1940 avec la création de la SIAT (Sociedad Ibérica de Automóviles de Turismo) par la banque espagnole Banco Urquijo. L’objectif était d’établir le propre marché espagnol de la production de masse de voitures et devait à l’origine être une entreprise privée, mais l’INI a pris le relais suite à une décision de Franco. L’Espagne n’ayant pas l’expérience de la production en série de ses propres voitures, elle allait chercher un partenaire étranger. Cependant, la Seconde Guerre mondiale était en cours et l’Espagne se remettait encore de sa propre guerre civile, ce qui a retardé le projet. Et la SEAT telle que nous la connaissons a été fondée en 1950 avec 600 millions de pesetas (presque 3,6 millions d’euros aujourd’hui) et une alliance avec Fiat déjà dans la poche. La première voiture était le modèle SEAT 1400, lancé en 1953. SEAT s’efforçait d’utiliser le plus grand nombre possible de fournisseurs espagnols locaux pendant le processus de production, et en 1957, 93 % des pièces de production étaient espagnoles.

La première SEAT lancée était en fait considérée comme une voiture de luxe, et son prix était donc élevé et non abordable pour le consommateur espagnol moyen. Comme SEAT manquait d’expertise technique, ses premiers modèles étaient des modèles Fiat rebadgés ou restylés et ce n’est qu’en 1963 qu’elle a lancé son propre modèle, la SEAT 800. Et c’est la SEAT 800 qui a changé la donne. C’était la première voiture de nombreuses familles espagnoles et elle était si populaire qu’il y a même un monument à la SEAT 800 en Espagne.

Quand SEAT s’est-elle associée à Fiat ?

Comme nous l’avons mentionné plus haut, bon nombre des premiers modèles SEAT étaient des modèles Fiat restylés, et SEAT a très tôt eu un partenariat avec Fiat. SEAT a connu une croissance rapide au cours des premières années et, en 1967, SEAT était le premier constructeur automobile espagnol en termes de ventes. C’est cette même année que Fiat et SEAT ont conclu un accord qui mettait fin aux restrictions d’exportation des SEAT hors d’Espagne, comme le prévoyait le contrat initial avec Fiat. En échange de ces changements, Fiat augmentait sa participation de 7 % à 36 %, ce qui représente un bond considérable. L’agence gouvernementale réduirait également sa participation de 51% à 32%. Bien que Fiat n’ait pas eu le contrôle majoritaire, on pensait qu’elle contrôlait l’entreprise. Afin d’aider à la croissance de SEAT, il est prévu de créer un nouveau modèle, que l’on pense alors être la SEAT 133. Alors que Fiat et SEAT se penchent sur les nouvelles technologies, SEAT produit 282 698 voitures et domine le marché automobile espagnol avec 58 % de la production totale espagnole. Les années 1970 sont prospères pour l’Espagne, comme en témoigne le lancement de la SEAT Lancia Beta en 1976, déclinée en plusieurs versions, dont le coupé et le HPE lift-back. Il est intéressant de noter que les voitures espagnoles étaient équipées d’une suspension simplifiée et de moteurs plus petits que leurs homologues italiennes. Cela permettait de bénéficier d’un taux d’imposition plus faible sur les voitures.

Quand SEAT a-t-elle mis fin au conflit avec Fiat ?

Au début des années 1980, SEAT avait besoin d’importants investissements en capital, mais Fiat ne voulait pas y contribuer. C’était à l’époque de la crise pétrolière et la politique protectionniste contre General Motors en Espagne avait également pris fin. Cela a conduit à la fin du partenariat avec Fiat en 1982. Il s’en est suivi un changement de logo de la part de SEAT et le lancement de la SEAT Ronda la même année. Il s’agit de la première voiture à être lancée sans la collaboration de Fiat.

SEAT et Volkswagen

En 1982, Volkswagen a envisagé de se rapprocher de SEAT après le retrait de Fiat. Souhaitant faire de VW une force mondiale, Volkswagen cherchait à installer une usine de fabrication en Espagne, mais c’est également à cette époque que SEAT était en pourparlers avec plusieurs autres entreprises, dont Toyota, Nissan et Mitsubishi. Mais SEAT a choisi Volkswagen et a conclu un partenariat avec eux en 1982 pour produire les modèles Volkswagen Passat-Santana et Polo-Derby. Cela a mis fin à la production de la SEAT Panda à Landaben en raison de la nécessité de construire la Polo.

Quand la SEAT Ibiza a-t-elle été lancée ?

La SEAT Ibiza a été lancée en 1984. Il s’agissait d’une voiture à hayon de style Giugiaro, dont le soubassement provenait de la Fiat Ritmo. Elle utilisait également les moteurs Porsche System. Cela a ouvert la voie à la Malaga, une berline à quatre portes. C’est à cette époque, en 1985, que SEAT a commencé à sortir d’Espagne et à s’implanter sur d’autres marchés, notamment au Royaume-Uni.

Quand Volkswagen a-t-elle acquis SEAT ?

Après avoir acheté 51 % des actions de SEAT, Volkswagen a porté sa participation à 75 %. Elle l’a ensuite augmentée à 99,99 % en 1990, ce qui signifie qu’elle possédait la totalité de SEAT. SEAT est ainsi devenue la première filiale non allemande à part entière du groupe Volkswagen. La SEAT Toledo Mk1 a été lancée en 1991 et a été le premier modèle entièrement développé sous la propriété complète du groupe Volkswagen. En 1993, la SEAT Ibiza Mk2 et la SEAT Cordoba Mk1 ont été lancées avec un énorme succès, augmentant considérablement leur part de marché sur les marchés d’exportation. En 1996, le premier modèle SEAT à être fabriqué en dehors de l’Espagne était la SEAT Alhambra Mk1, qui était fabriquée au Portugal. La SEAT Arosa, lancée en 1997, a remplacé la Marbella et était en quelque sorte la version SEAT de la Fiat Panda.

Quand la SEAT Leon a-t-elle été lancée ?

Au salon de l’automobile de Genève en 1999, SEAT a dévoilé un nouveau logo moderne, stylisé différemment du précédent. C’était juste après le lancement de la deuxième génération de la Toledo et un peu avant le lancement de la Leon. La nouvelle SEAT Ibiza a été dévoilée en 2001, en même temps que la SEAT Tango, un concept car, était également dévoilée. Le prototype haute performance SEAT Leon Cupra R a été développé par SEAT Sport à la même époque. En 2002, SEAT a rejoint les marques Audi et Lamborghini au sein du groupe Audi Brand. Ce groupe est placé sous l’égide du nouveau groupe Volkswagen. La SEAT Cordoba a également été lancée à cette époque.

SEAT et aujourd’hui

SEAT a continué à lancer des modèles extrêmement populaires, notamment l’Altea, et des versions actualisées de modèles favoris tels que la Leon et l’Ibiza. Elle a introduit des versions EcoMotive et Sports et a lancé un coupé sportif à émission zéro. Récemment, SEAT a lancé la Mii ainsi que la 3e génération de Leon et une Ibiza redessinée. En 2015, ils ont dévoilé leur premier concept-car SUV, le 20V20. Si vous êtes intéressé par l’un des modèles SEAT actuels, vous avez fait le bon choix. Un article proposé gratuitement par https://donilocation.ch/vehicules/location-seat-leon/ expert en location de voiture

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code