choisir premiere moto

 

Les motos sont l’un des sommets de la virilité. Elles sont là, avec le single malt d’Islay, le faux-filet nourri à l’herbe et l’après-rasage Green Irish Tweed de Creed.

Pourquoi ? Parce que, contrairement aux automobiles, elles offrent une expérience viscérale : une expérience qui exige des compétences, un engagement mental et une gestion des risques. Sur une moto, vous ne pouvez pas siroter un café, tripoter votre téléphone ou rêvasser à quelques minutes de distance. Vos sens sont en alerte rouge, et votre vie dépend de deux minuscules plaques de caoutchouc qui vous relient à la route.

Beaucoup de types que nous admirons sont intrinsèquement associés aux deux roues. Steve McQueen était réputé pour son amour des motos : il était un coureur tout-terrain à succès, et à la fin des années 70, sa collection de motos comprenait bien plus de 100 machines.

Peut-être que ces types se doutaient de ce que nous venons de découvrir : la moto vous rend plus intelligent, car elle taxe votre cerveau. (Une étude scientifique de l’université de Tohoku au Japon l’a prouvé.) Ou peut-être qu’ils roulaient juste pour s’amuser.

Supposons donc que vous ayez réussi votre test sans trop de difficultés, et que vous ayez la coordination, l’équilibre et la présence d’esprit nécessaires pour conduire un deux-roues.

L’argent brûle maintenant un trou dans la poche de vos cuirs, et vous faites la tournée des concessionnaires un samedi matin, à la recherche d’un vélo de route. Voici ce que vous devez savoir.

La goutte

Débarrassons-nous des mauvaises nouvelles. La plupart des nouveaux cyclistes « lâchent » leur premier vélo, généralement lors de manœuvres à basse vitesse. Il existe deux approches à ce problème. La première consiste à acheter un vélo d’occasion qui ne coûtera pas trop cher à réparer si et quand vous le laissez tomber. La seconde consiste à acheter un vélo plus léger et plus maniable, que vous risquez moins de laisser tomber. La décision vous appartient.

Si vous roulez surtout dans un trafic dense ou dans un environnement urbain avec arrêts et démarrages fréquents, vérifiez le poids de la moto. Certaines motos considérées comme « petites » sont en fait extrêmement lourdes : le plus petit modèle de Harley-Davidson, la Sportster, fait peser près de 150 kilos sur le pont bascule. Le plus petit modèle de Moto Guzzi, le V7 Classic rétro, a un moteur un peu plus petit mais pèse 150 kilos de moins. Les sportives de poids moyen, comme la CBR600RR de Honda, seront encore plus légères.

NB : Traitez les chiffres de poids du fabricant avec prudence. Certaines sont « sèches », c’est-à-dire sans essence, huile et fluides associés, tandis que d’autres sont « humides » et prêtes à rouler. La seule façon d’en être sûr est d’essayer le vélo vous-même.

Distance

Si vous faites surtout de courts trajets, les vélos de sport sont amusants. Elles sont réactives et se manient bien. Mais si vous parcourez des distances relativement longues, les guidons de type « café racer » ou « sportsbike » vous feront mal. Ces guidons sont bas et souvent inclinés vers le bas, si bien que vos poignets doivent supporter une plus grande partie de votre poids.

Une position de conduite plus droite soulagera vos poignets et augmentera considérablement votre confort. Si vous roulez à grande vitesse, un pare-brise rendra les choses encore plus relaxantes.

Cela ne signifie pas que vous devez conduire un vélo peu attrayant : les cruisers, qu’ils soient américains ou « métriques », sont confortables sur de longues distances. Et si vous aimez le style européen, BMW, Ducati et Triumph sont toutes des machines de tourisme élégantes et extrêmement compétentes.

Large charge

Si vous négociez régulièrement le trafic urbain en Californie, vous finirez probablement par « filtrer » ou « diviser les voies ». Cela signifie que vous devez conduire votre moto entre deux voies de voitures arrêtées ou roulant lentement. C’est aussi une pratique courante dans la plupart des pays d’Europe.

Pour ce moyen rapide (bien que quelque peu risqué) de réduire la durée des trajets, vous avez besoin d’une moto relativement étroite. Les monocylindres de capacité moyenne (jusqu’à 650 cm3 environ) sont bons pour filtrer, et les scooters comme les Vespas sont idéaux. Les jumelles « boxer » de grande capacité avec sacoche ou sacoche de transport ne le sont pas.

La course au supermarché

Si vous avez besoin d’un rangement sur une moto de taille normale, vous devrez prendre en compte le coût d’un « top box » à monter à l’arrière, ou de sacoches. Il est donc préférable d’acheter un scooter pour les petits déplacements. (Oui, nous savons que certains hommes ont des problèmes avec les scooters. Dans les pays méditerranéens d’Europe, ce n’est pas le cas).

Sur de nombreux scooters, par exemple, vous pouvez ranger votre casque sous le siège. Et quand vous sortez du magasin, vous sortez votre casque et vous mettez le sac de transport sous le siège.

Hauteur du siège

Le Iron 883 de Harley, supercool et noirci, a une hauteur de siège basse d’environ 25 pouces. Une machine double-sport telle que la robuste KLR650 de Kawasaki ou une KTM enduro est beaucoup plus haute, à environ 35 pouces. Si vous ne pouvez pas poser les deux pieds sur le sol au feu rouge, vous allez avoir des problèmes pour maintenir la moto en position verticale.

Si la moto a une selle haute mais qu’elle est relativement légère, vous pouvez vous contenter d’un peu d’inclinaison. S’il s’agit d’une moto lourde et que vous êtes sur la pointe des pieds chaque fois que vous vous arrêtez, vous allez vivre une expérience stressante.

Choisissez donc avec soin, essayez avant d’acheter et vérifiez si le fabricant propose une selle basse. La bonne nouvelle, c’est qu’une fois que vous êtes en mouvement, la hauteur de la selle devient largement théorique. Même si le centre de gravité de votre moto est relativement élevé, vous pouvez toujours vous amuser dans les virages.

Parking

Où allez-vous garer votre moto ? C’est étonnamment important et beaucoup de gens oublient d’en tenir compte. Les deux grands problèmes sont le vol et les dommages esthétiques.

Vous pouvez réduire le vol dans une certaine mesure grâce à des mesures de sécurité renforcées, mais les vélos peuvent être soulevés dans des camions et emportés. Et si vous laissez votre moto dans les parkings publics pendant la journée, il risque d’être rayé, écrasé ou pire, renversé. Ne laissez pas votre cœur se briser : achetez un vélo d’occasion plutôt qu’un moto neuf et brillant.

Vous aimez porter les casques de l’armée allemande de la Seconde Guerre mondiale ? Ou des jambières en cuir à franges ? Des hommes comme Jesse James ou Paul Teutul, père, le patron d’Orange County Choppers, peuvent vous aider.

Mais une chose à considérer sur les vélos dont les roues avant dépassent de loin, c’est que la plupart sont difficiles à conduire. Ils ne tournent pas facilement et sont difficiles à manœuvrer dans les espaces restreints. Plus la roue avant est éloignée, moins la moto est enclin à tourner.

La distance entre les roues avant et arrière est un autre facteur : une machine à empattement court comme le MV Agusta Brutale est conçue pour réagir rapidement aux sollicitations des petits cyclistes. Cela en fait une machine passionnante pour les petits trajets, mais qui travaille dur sur les longues distances.

À l’inverse, un cruiser à empattement long avec une bonne dose d’inclinaison de la roue avant sera très stable sur les longues routes droites. Déterminez le type de conduite que vous allez faire et choisissez en conséquence.

Accessoires

Une partie du plaisir de la moto consiste à faire de votre moto une déclaration personnelle et à choisir votre équipement. Assurez-vous que votre casque est de bonne qualité, que vos vêtements offrent protection et confort, et que vos bottes sont assez solides pour survivre à une chute de moto sur le dessus.

Voir cette page https://www.credit-conseil.ch/fr/pret-projet/credit-moto.html qui vous dira comment obtenir un crédit pour votre moto.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code