Une BMW d’occasion, une VW neuve ou une Seat ? Sur Internet, vous pouvez trouver la voiture de vos rêves en un rien de temps. Mais toutes les voitures bon marché ne le sont pas non plus : en raison de défauts cachés, une affaire peut rapidement se transformer en un mauvais achat payé à un prix élevé. Découvrez ce à quoi vous devez prêter attention lorsque vous achetez une voiture et pourquoi l’inspection et l’essai de conduite sont essentiels.
Commençons par l’essentiel : lorsque vous achetez une voiture, ne vous laissez pas éblouir par des images accrocheuses ou un prix attractif. Les dommages potentiels ne sont pas reconnaissables sur l’internet et souvent le risque d’un mauvais achat se cache dans les détails.

LA BONNE PROTECTION POUR VOTRE NOUVELLE VOITURE

Erreur n°1 : Peur de manquer une occasion unique

Vous venez de trouver la voiture de vos rêves et vous craignez qu’elle ne soit bientôt plus disponible ? Dans ce cas, la prudence est de rigueur. L’internet offre un nombre presque illimité de véhicules neufs et d’occasion. La plupart du temps, cependant, prendre une décision irréfléchie sans comparaison soigneuse ne joue pas en votre faveur. Prenez suffisamment de temps pour rechercher votre nouvelle voiture ; de nouvelles offres sont publiées sur le marché chaque jour à temps. En outre, faites-vous une idée précise du véhicule dont vous avez réellement besoin. À première vue, des critères tels que l’esthétique, la marque de la voiture et le prix le plus bas possible peuvent prévaloir.

Erreur n°2 : Vous pensez connaître les prix

L’achat d’une voiture sur Internet peut sembler simple et facile. Mais n’oubliez pas de comparer la valeur réelle de la voiture que vous voulez. Il existe différentes possibilités à cet égard, comme les sites d’enchères en ligne ou les plateformes d’évaluation comme. Vous pouvez comparer une voiture annoncée avec des véhicules similaires et savoir si le prix est correct. Mais face à des offres trop avantageuses sur Internet, il faut être particulièrement prudent : les offres pratiquement impossibles sont le plus souvent des surprises désagréables.

Erreur n°3 : Effectuez l’achat sans regarder le véhicule.

N’achetez jamais une voiture sans l’avoir vue par vous-même. C’est seulement en regardant le véhicule que vous pouvez déterminer si la voiture a vraiment la valeur promise par la publicité. Sur les photos et les vidéos, chaque véhicule d’occasion peut être retouché et embelli. Même les conditions météorologiques ne sont pas négligeables en matière d’inspection : par mauvais temps, les rayures sur la peinture ont plus de chances de passer inaperçues.

Erreur 4 : Achetez la voiture vous-même

Soyez toujours accompagné d’une deuxième personne au rendez-vous pour voir le véhicule : quatre yeux voient certainement mieux que deux. Pendant que vous êtes chez le vendeur, votre compagnon peut inspecter le véhicule à la recherche de défauts visibles et vous donner des conseils utiles[AA1] . C’est la meilleure façon de s’assurer que votre instinct vous guide.

Erreur n°5 : Renonciation à une inspection détaillée

Lorsque vous regardez le véhicule, il est important que vous interprétiez correctement les circonstances. Si la voiture n’a pas été lavée avant l’inspection, le signal n’est certainement pas positif. Dans ces conditions, les éventuelles zones rouillées, bosses ou éraflures sur la carrosserie sont beaucoup plus difficiles à détecter. Examinez également de près les pneus, qui révèlent des informations importantes sur l’état du véhicule. La pression des pneus est-elle correcte ? Leur profil est-il encore suffisant ? Sont-ils portés de manière uniforme ? Ces éléments pourraient indiquer des dommages dus à une collision.
L’intérieur doit également être minutieusement inspecté. Les signes d’usure correspondent-ils au kilométrage indiqué, ou le véhicule a-t-il parcouru quelques kilomètres tout en ayant un intérieur très usé ? Si l’intérieur sent le moisi ou si le plancher du véhicule est humide, cela peut indiquer une mauvaise étanchéité de la voiture, ce qui nécessite des réparations urgentes : les composants électroniques peuvent se casser s’ils entrent en contact avec l’humidité. Vérifiez également si les rétroviseurs électriques et le réglage des sièges fonctionnent correctement.
La première peut sembler exagérée, mais il est important que vous examiniez le véhicule avec soin. Grâce à notre liste de contrôle, vous découvrirez étape par étape ce à quoi vous devez faire attention lorsque vous achetez une voiture.

Erreur n°6 : Négliger le passé de la voiture

L’aspect extérieur et le prix ne sont pas les seuls facteurs déterminants lors de l’achat d’une voiture. Bien plus importantes sont les données qui peuvent révéler des informations sur l’efficacité du véhicule. Le kilométrage et l’âge sont des indices clés pour déterminer l’état du véhicule. La date du dernier test officiel est presque encore plus significative. Si l’inspection du véhicule a expiré, vous devez sérieusement reconsidérer l’achat de la voiture, ou convenir avec le propriétaire d’un achat incluant le test réussi. Vous devriez également jeter un coup d’œil au carnet de coupons. Un carnet d’entretien entièrement mis à jour révèle la régularité de l’entretien de la voiture et la date du dernier contrôle complet avec changement d’huile.
N’hésitez pas à poser des questions sur l’historique du véhicule. A qui appartenait-il ? A-t-il été utilisé à des fins privées ou professionnelles uniquement ? Les dommages causés par un accident doivent être signalés. Toutefois, cela n’inclut pas les dommages mineurs tels que les petites éraflures, les dommages à la peinture ou les bosses.

Erreur n° 7 : Ne faites un essai routier qu’après l’achat

L’essai de conduite est le facteur clé de tout bon achat de voiture. C’est le seul moyen de savoir si, sur la route, la voiture tient ses promesses et si elle est le bon véhicule pour vous. Important : le véhicule ne doit pas être conduit avec un moteur chaud, afin que des bruits de moteur inhabituels soient audibles lorsque la voiture démarre à froid. La radio doit être éteinte pendant l’essai de conduite, afin que vous puissiez mieux entendre si le moteur perd le son ou si les freins grincent. Un cliquetis ou un bourdonnement n’est pas non plus un bon signe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code