Malformation mammaire, solutions et traitements

5/5 - (1 vote)

La chirurgie plastique reconstructrice est devenue le remède de nombreuses femmes souffrant de malformations mammaires ou ayant souffert d’un cancer pour mettre fin à leurs complexes et obtenir la sécurité dont elles ont besoin pour se sentir bien dans leur peau et pouvoir mener une vie normale.

La chirurgie plastique remodèle les seins malformés

Les malformations mammaires peuvent affecter considérablement les femmes et peuvent même entraîner des problèmes psychologiques. Elles peuvent être causées par diverses raisons liées à des pathologies congénitales qui provoquent cette déformation des seins. Un Chirurgien esthétique correction malformation mammaire, spécialiste en chirurgie plastique reconstructive et esthétique, traite des patientes présentant ces problèmes de santé et explique que « nous pouvons trouver des seins asymétriques, des seins tubéreux ou même avec une absence de structures ».

Malformation du sein

Les malformations congénitales du sein peuvent se situer au niveau du mamelon et de l’aréole ou du parenchyme mammaire, elles sont fréquentes et très variées. Il existe également d’autres causes pour lesquelles le sein d’une femme peut se transformer, telles que des maladies comme le cancer ou un changement radical du poids de la femme. Ces événements « provoquent des changements dans le sein et en font varier la taille, la forme et la présence.

Une question de santé

Il est évident que, dans tous ces cas, la chirurgie reconstructive a une finalité médicale et constitue la solution pour de nombreuses femmes dont l’estime de soi est gravement atteinte. Il s’agit de procédures liées à la santé qui ne peuvent être réalisées que par des médecins qualifiés et spécialisés en chirurgie plastique reconstructrice et esthétique, car ils sont les seuls à être préparés à réaliser des interventions de ces caractéristiques grâce à leur formation rigoureuse.
La reconstruction d’un sein avec des malformations ou après une maladie « est un processus très satisfaisant tant pour la patiente que pour le médecin spécialiste, car notre objectif est de remodeler un sein pour lui donner un aspect aussi naturel que possible, en minimisant l’impact des cicatrices », explique le spécialiste en chirurgie plastique reconstructive.

Après une maladie ou une perte de poids

Dans le cas de la chirurgie après un cancer, les progrès technologiques sont tels qu’il est même possible de procéder à la reconstruction en même temps que l’ablation du sein, de sorte que la femme ne voit jamais les effets de la mastectomie.
Chez celles qui ont perdu du poids très rapidement, la reconstruction mammaire, selon un Dr malformation mammaire, « est très nécessaire car il y a une grande accumulation de peau qui doit être enlevée avec une technique qui améliore les tissus et donne au sein un aspect plus jeune et plus lisse et évite les problèmes d’infections cutanées dans ces plis ».

CANCER DU SEIN

Les opérations de reconstruction mammaire sont l’un des processus les plus personnalisés qui soient, car il n’y a pas deux cas identiques et les seins doivent être pratiquement construits, créés et remodelés. Malgré sa complexité, « le fait de répondre aux femmes qui ont ces problèmes justifie de se consacrer à cette profession, il est très gratifiant de contribuer à l’amélioration de la vie de ces patientes », reconnaît le spécialiste en chirurgie plastique reconstructive et esthétique de la Malformation mammaire.

QU’EST-CE QUE LA DÉFORMATION EN CASCADE APRÈS UNE AUGMENTATION MAMMAIRE ?

Une déformation mammaire en cascade est une situation dans laquelle une femme ayant déjà subi une augmentation mammaire présente une disparité entre le comportement de sa glande mammaire et celui de ses implants, c’est-à-dire qu’au lieu d’évoluer main dans la main, chacun suit son propre chemin. Lors d’une augmentation mammaire, l’implant mammaire doit accompagner la glande mammaire dans sa chute. En revanche, dans ces situations, la prothèse mammaire présente une certaine contracture capsulaire qui, aussi minime soit-elle, signifie que l’implant reste dans sa position initiale sans tomber avec la glande mammaire. Ainsi, la glande mammaire tombera verticalement en cascade devant l’implant.

QUE FAUT-IL FAIRE PENDANT LE REMPLACEMENT POUR LE RÉSOUDRE ?

Il y a deux points essentiels, le premier étant que l’ancien implant et la capsule périprothétique responsable de la contracture capsulaire, c’est-à-dire ce qui entoure l’implant mammaire, doivent être enlevés. En outre, la position de l’aréole-mamelon et la longueur des pôles inférieurs doivent être évaluées. Le deuxième point clé sera donc la réalisation d’une mastopexie, généralement en forme de T inversé.

QUEL TYPE D’IMPLANT MAMMAIRE EST LE PLUS APPROPRIÉ ?

Dans ces cas, il est préférable d’utiliser des implants mammaires anatomiques car ils présentent un risque moindre de déformation en cascade, leur paroi antérieure étant plus oblique que celle des implants ronds et leur rugosité rendant le sein plus étanche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Index